Détecteur de fumée obligatoire

Comment choisir son détecteur de fumée ?
Tous les lieux d’habitation (appartement, maison) doivent être équipés d’au minimum un détecteur de fumée normalisé depuis le 8 mars 2015.
Les propriétaires occupants et propriétaires bailleurs ont l’obligation d’installer un détecteur de fumée dans leur domicile. Comment le choisir ? Où l’installer ? Que faire avec son assureur ?

Objectifs
L’installation d’un détecteur de fumée doit permettre de détecter les fumées émises dès le début d’un incendie et d’émettre immédiatement un signal sonore suffisant pour permettre de réveiller une personne endormie.

Comment choisir son détecteur de fumée ?  Le coût d’un détecteur fiable se situe entre 10 et 20 euros. Le détecteur de fumée doit être muni du marquage CE et être conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14604. La marque NF est un gage de qualité. Les détecteurs utilisant l’ionisation sont interdits, car ils sont radioactifs.
 
Pas besoin d’un professionnel pour installer un détecteur. Il n’existe pas d’installateurs mandatés ou agréés par l’Etat. Il s’agit d’une manipulation simple. Les notices fournies sont détaillées et l’utilisation d’une perceuse est suffisante pour fixer l’appareil. Si vous souhaitez faire appel à un prestataire de service, soyez vigilant sur le prix de la prestation, celui du détecteur (entre 10 et 20 euros), le modèle (marquage CE obligatoire).

Il ne faut pas installer le détecteur de fumée n’importe où. Il faut éviter les endroits dégageant de la vapeur, donc la cuisine et la salle de bain. Au contraire, il faut installer le DAAF de préférence dans un couloir menant aux chambres par exemple. On l’installe en hauteur, le plus haut possible, à distance des autres parois.
 
Une possibilité offerte de renégocier sa prime d’assurance. L’occupant du logement doit informer son assureur de l’installation du détecteur en précisant le modèle posé et mentionner sa conformité à la norme (CE). C’est un élément favorable vis à vis de l’assureur auprès de qui une demande de réduction de primes peut être négociée. Cela ne change rien en cas d’incendie. L’assureur ne peut refuser de prendre en charge le sinistre au seul motif de l’absence de détecteur de fumée.
 
Une mise en garde : les démarchages abusifs ! Certains démarcheurs peu scrupuleux proposent en effet fourniture, pose et souscription de contrats de maintenance de détecteur(s) à des tarifs exagérément élevés. Si vous acceptez un devis lors d’un démarchage à domicile, le délai dont vous disposez pour vous rétracter est de 14 jours.

À noter : il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.
JPEG - 9.3 ko
JPEG - 12.3 ko

1, Place de la République
91 490 MILLY-LA-FORET - Tél : 01.64.98.80.07