Le Boronali a 100 ans

Le 8 mars 2010, nous avons fêté les 100 ans du célèbre tableau “Coucher de soleil sur l’Adriatique” du peintre Joachim Raphaël Boronali communément appelé “Le Boronali”.

JPEG - 57.3 ko


HISTOIRE DU BORONALI
En 1910, Frédé le patron du cabaret montmartrois « Le Lapin Agile » avec ses amis Roland Dorgelès, André Warnod, Pierre Girieud désirent faire un pied de nez aux moralisateurs et critiques de la peinture non académique.
Le peintre Joachim-Raphaël Boronali, qui était en réalité le pseudonyme de l’écrivain Roland Dorgelès et ses amis, imaginèrent un canular pour mystifier la critique de l’époque, toujours à l’affût de nouveauté.
Ils convainquirent « Frédé » de leur prêter son âne nommé « Lolo ». Les complices trempèrent alternativement la queue dans différents pots de peinture, il n’eut plus alors qu’à en barbouiller une toile placée près de sa croupe ; sous le contrôle d’un huissier ; la foule s’exclamait des moindres coups de queue d’ Aliboron.
Une fois l’âne fatigué de cet exercice, l’œuvre fut signée Joachim Raphaël Boronali (anagramme d’Aliboron) peintre italien ; puis inscrite et déposée au Salon des indépendants en 1910, sous le titre du « Coucher de soleil sur l’Adriatique ».
Ce tableau connut un très grand succès. Mais quelques jours après le vernissage, la revue Le Matin révéla la supercherie. L’affaire fit alors grand bruit.
Cette toile figure depuis 1953 dans la collection particulière de Paul Bédu qui avait pu acquérir la toile grâce à ses amitiés tissées dans le milieu des collectionneurs.

JPEG - 81.4 ko
L’âne Lolo peignant
JPEG - 74.2 ko
Les protagonistes du canular

1, Place de la République
91 490 MILLY-LA-FORET - Tél : 01.64.98.80.07