L’espace culturel Paul Bédu est un service public communal chargé de contribuer à l’activité culturelle de la population. Cet établissement culturel municipal est directement géré par la ville de Milly-la-Forêt.

L’idée d’un centre d’art revient à l’épouse de Monsieur Paul Bédu, Madame Gabrielle Lagarde, qui prolongea l’œuvre de son mari en léguant en 1990 sa collection à la ville de Milly-la-Forêt.

Madame Bédu a également permis à la Ville d’exposer au mieux cette collection en subventionnant la transformation de l’ancienne école de garçons en une structure moderne ouverte sur des jardins.

M. et Mme Bédu par Fred Money (1882-1956)

Né à Paris en 1897, administrateur d’immeubles, Paul Bédu descend d’une famille connue et estimée à Milly-la-Forêt. Amateur d’art accompli, il s’affirme comme connaisseur grâce à son intuition, son goût et son amour de l’art jusqu’à son décès en 1977.

L’Espace Paul Bédu conjugue depuis 2000 la valorisation des œuvres de la collection permanente et l’épanouissement de l’expression contemporaine au travers d’expositions.

L’Espace a été inauguré le 24 juin 2000.

La collection permanente

La collection Paul Bédu

Il s’agit de dessins, d’objets d’art et de tableaux. Ce sont principalement des formats réduits que l’on apprécie dans l’atmosphère d’une demeure particulière; c’est pourquoi la scénographie du lieu évoque un appartement bourgeois du début du XXe.

Paul Bédu collectionne principalement des paysages mais il s’entoure aussi de nus, de vues urbaines, de portraits et de natures mortes.

Si les peintures de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle forment le cœur de la collection, on y trouve également des pièces telles que « La vierge à l’enfant », statue gothique du XVe s., ou encore des œuvres graphiques de qualité, de Marie Laurencin notamment.

Découvrez également la fameuse toile « Et le soleil s’endormit sur l’Adriatique », peint par Lolo dit Joachim Raphaël BORONALI, l’âne à la queue duquel on a attaché un pinceau. Ce canular retentissant fut monté en 1910 par Roland Dorgelès et ses amis pour prendre le contre-pied des nouvelles écoles de peinture et se moquer des critiques d’art.

L

La collection Jean Cocteau

Karsten Butt, antiquaire allemand, offre à la ville en 1999 une collection de lithographies, dessins et céramiques dessinés par Jean Cocteau, citoyen d’honneur de Milly-la-Forêt.

La collection Niki de Saint Phalle

Suite à une exposition organisée en 2013 en partenariat avec la Niki Charitable Art Foundation, 10 lithographies et sérigraphies réalisées par la célèbre artiste franco-américaine ont été offert à la Ville.

Les expositions temporaires

L’espace culturel Paul Bédu accueille tout au long de l’année des artistes plasticiens d’horizons très variés et participe activement au rayonnement de l’art contemporain dans le sud-Essonne.