La maison du Moustier – Future maison des métiers d’arts

Ville de Milly-la-Forêt (4 700 habitants) inscrite en Petites Villes de Demain (30/03/2021)

 

En plein cœur du centre-ville, ce projet bénéficie d’une position stratégique, à proximité immédiate de l’Office de Tourisme intercommunal, de la médiathèque, de la Crypte du Moustier. Il ouvre une large perspective sur le parc du Moustier, entièrement rénové en 2019, qui est l’un des lieux les plus animés de la commune. Ce site, lieu d’art et d’histoire, abritait le Moustier de Péronne, monastère de la ville sous Fulbert Ier. Aujourd’hui, il ne reste que la porte de Péronne, le Colombier ainsi que la Crypte du Moustier et ses magnifiques piliers centraux à chapiteaux, accueillant des expositions organisées par la ville.

 

Afin de faire rayonner et mettre en valeur les métiers d’arts qui font la richesse du territoire du Gâtinais (34 artisans d’arts au sein de l’association locale des ateliers d’art, près de 70 artisans d’arts recensés dans le territoire du Parc du Gatinais), la commune de Milly-la-Forêt souhaite restaurer la maison du Moustier pour accueillir une Maison des Métiers Arts. Ancienne orangerie du Moustier avant de devenir un  logement pour les agents de la ville, cet édifice de 185 m² a conservé de son passé une belle véranda vitrée et une façade typique de l’architecture vernaculaire. Ce projet vise à concourir à la rénovation d’un édifice public typique du patrimoine local, tout en soutenant le déploiement de la culture pour tous. L’aboutissement de ce projet sera déterminant dans la candidature de la ville au Label Ville et Métiers d’Art.

 

Des équipements (monte personnes, sanitaires,…) pourraient être mutualisés avec le projet de Maison de Santé Pluridisciplinaire à construire sur la parcelle voisine.

 

Sur l’ensemble de ses sites (La Chapelle Saint-Blaise, la Maison Cocteau, les espaces d’exposition Bédu, du Moustier) la commune accueille environ 30 000 visiteurs annuels. A cela s’ajouteront les ateliers organisés par les artisans d’arts avec les scolaires.

 

CC2V // PNR du Gâtinais français // CMA de l’Essonne

Etat // Région IDF // Département de l’Essonne

Association des ateliers d’art du Gâtinais // Banque des Territoires

Coût total prévisionnel opération : 737 600 € H.T

Etat : subvention CRTE/ DSIL 2022 demandée : 227 000 €

Région : Appel à projet « réhabiliter plutôt que construire » à déposer : 180 000€ 

Département AIC demandée : 100 000€

Banque des Territoires : accompagnement phase étude accordé  : 5032 € HT

Chambre des Métiers et de l’Artisanat : prise en charge phase étude accordée :  3 400 € HT

Etude de faisabilité :

Mai à septembre 2022

 

Etudes MOE et autorisations

d’urbanisme :

2e semestre 2022

 

Travaux :

2023